18 Juin 2015

Petite histoire d'une grande fusée

Soyouz est l'héritière de la célèbre fusée Sémiorka, développée pendant les années 1950 par l'ingénieur soviétique Sergueï Korolev.

Sémiorka, 50 ans d’histoire

Capable de lancer 1,3 t de charge utile et régulièrement modifiée, Sémiorka est à l'origine de nombreux exploits : premier lancement d'un satellite artificiel, premières sondes interplanétaires, premier vol d'un homme autour de la Terre…

En 1967 apparaît la version Sémiorka-Soyouz, destinée à lancer les vaisseaux habités soviétiques de 2e génération : les Soyouz. Dès lors, le lanceur prend le nom des vaisseaux habités qu’il transporte.

Depuis, le lanceur Soyouz n'a cessé d'évoluer.


Fusée Sémiorka. Crédits : Roskosmos.

 

Exploités depuis 1996 par la société franco-russe Starsem, les lanceurs Soyouz à 4 étages peuvent expédier le vaisseau-cargo Progress vers une station orbitale et mettent régulièrement en orbite des satellites commerciaux.

Les 3/4 des lancements de satellites automatiques ont lieu depuis le cosmodrome de Plesetsk en Russie, à l'exception des lancements de capsules habitées Soyouz et des vaisseaux-cargos Progress qui s'effectuent depuis la base de Baïkonour au Kazakhstan.

Près de 50 ans après son vol inaugural, la fusée de Korolev continue sa carrière. Toutes versions confondues, elle compte aujourd'hui près de 1 800 exemplaires produits et lancés !


Evolution du lanceur Soyouz. Crédits : Roskosmos.

Une fusée classique pleine de qualités

Le lanceur Soyouz s'impose donc comme une valeur sûre sur le marché des lanceurs commerciaux.

Pour être lancé depuis la Guyane, Soyouz a cependant été légèrement modifié.

Dernière version en date, Soyouz-2 est notamment capable de placer 3 t sur uneorbite de transfert géostationnaire, contrairement aux versions précédentes dont les capacités n'excédaient pas 1,7 t.

Conçu pour envoyer des hommes dans l'espace et bénéficiant d'une expérience unique au monde, Soyouz est un lanceur fiable et robuste, classique, mais en constante évolution. Il est produit en 8 mois par l'entreprise TsSKB de Samara (Russie).


Décollage d'un lanceur Soyouz. Crédits : ESA/S. Corvaja.

Le saviez-vous ?

soyouz

Soyouz vient du russe Ñîþç qui signifie "union". Il désigne aujourd'hui une série de lanceurs russes à 3 ou 4 étages apparue en 1967. Dérivé de la célèbre fusée Sémiorka, le lanceur transporte les vaisseaux habités Soyouz. Il est alors appelé "Lance-Soyouz" ou "Soyouz U". Jusqu'à ce que le lanceur prenne définitivement le nom du vaisseau qu'il transporte.

 

Voir aussi

Pour en savoir plus

A propos de :